Skip to content

L’étude de la Première Guerre mondiale dans les manuels scolaires ontariens et québécois de l’entre-deux-guerres (1919-1939) | Bulletin d’histoire politique

L’objet de cet article est d’étudier le traitement fait de la Première Guerre mondiale dans les manuels scolaires publiés au Québec et en Ontario durant l’entre-deux-guerres. À la suite des travaux de Mourad Djebabla sur le récit de la guerre de 1914-1918 dans les manuels québécois francophones, cet article élargit la question aux ouvrages destinés aux élèves anglophones de l’Ontario.

Outre la donne culturelle différente entre les provinces québécoise et ontarienne, le Québec est retenu dans l’historiographie canadienne comme ayant été peu enclin à se mobiliser, au contraire de l’Ontario qui fut parmi les provinces les plus impliquées dans l’effort de guerre du Canada. Par exemple, en juin 1918, sur les 538 283 soldats du Corps Expéditionnaire canadien, 231 191 sont issus de l’Ontario et 62 375 du Québec. Ce constat n’est pas sans susciter des critiques à l’encontre des Canadiens français pendant les hostilités. De plus, en 1917-1918, l’épisode de la conscription a été marqué par nombre d’incidents au Québec, notamment avec la mort de civils, dans la ville de Québec, après une manifestation dénonçant les méthodes des agents à la recherche de conscrits réfractaires.

Au cours de la guerre, cette différence du rapport au conflit se retrouve également dans les écoles.

L’article au complet :
Djebabla, M., Mesli S. (2009). L’étude de la Première Guerre mondiale dans les manuels scolaires ontariens et québécois de l’entre-deux-guerres (1919-1939). In Bulletin d’histoire politique, volume 17, numéro 2.

Be First to Comment

Laisser un commentaire