Skip to content

L’histoire sainte à l’école au XIXe siècle | Interfaces

La Bibliothèque Diderot de Lyon possède, dans son fonds de manuels scolaires, une série d’histoires saintes, en usage dans les classes au XIXe siècle. Interface nous présente ce fonds et plus particulièrement du manuel Le Bénard, un manuel d’histoire sainte à la présentation particulièrement soignée.

En 1874, Théodore Bénard, « chef du premier bureau de l’enseignement primaire » au ministère de l’Instruction publique, et auteur depuis les années 1850, seul ou en collaboration, d’une série de manuels et d’une encyclopédie à destination du jeune public scolaire, publie Textes et récits d’histoire sainte (première année), ouvrage particulièrement intéressant du point de vue formel en ce qu’il synthétise un certain nombre d’évolutions pédagogiques alors en cours : clarification et structuration de la mise en page, place grandissante laissée à l’iconographie, etc.

Les nombreux outils pédagogiques de ce manuel (cartes,  chronologies, tableaux récapitulatifs, lexique des mots difficiles, des sujets de devoirs, etc.) et sa mise en page aérée et structurée (polices de tailles différentes, séparations horizontales) ne sont pas sans faire penser au manuel d’histoire primaire vaudois Grandjean & Jeanrenaud qui paraîtra en 1941.

Source : L’histoire sainte à l’école au XIXe siècle – Interfaces. Livres anciens de l’Université de Lyon

Be First to Comment

Laisser un commentaire